Le mois de la sensibilisation au Cancer du Sein (Luxembourg)

01/10/2021

Originaire des Etats-Unis « Octobre rose » est une tradition qui perdure depuis plus de 28 ans. Le symbole de cet événement est le ruban rose, rose, couleur féminine, douce, joyeuse et évoquant la bonne santé. Cette campagne internationale a pour objectif de sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein.


Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme, il constitue la 1ère cause de mortalité par cancer chez les femmes. Au Luxembourg, chaque année cette maladie touche plus de 450 femmes.


Le dépistage du cancer du sein à un stade précoce permet de privilégier les chirurgies les moins invasives possibles et de limiter les traitements et leurs effets secondaires. Les cancers du sein ont peu de signes cliniques durant les premiers stades de leur développement, c'est pourquoi le dépistage permet de détecter des anomalies avant l'apparition des signes cliniques.

MAMMOGRAPHIE DE DÉPISTAGE OU DE DIAGNOSTIC ?

L'examen est le même mais il n'est pas réalisé dans le même contexte.

  • La mammographie de diagnostic est réalisée lorsque votre gynécologue ou votre médecin de famille en fait la demande par simple ordonnance, soit pour un simple suivi, soit lorsqu'il suspecte une anomalie. Dans ce cas, l'examen comportera en plus de la mammographie, des clichés centrés sur la ou les zone(s) suspecte(s), une échographie, voire éventuellement une biopsie.
  • La mammographie de dépistage est l'examen de référence pour dépister le cancer du sein, notamment à un stade précoce, même sans symptôme. Elle est généralement réalisée dans le cadre du Programme Mammographie national de dépistage.

Mammographie diagnostic

Il est important d'avoir un suivi régulier chez son médecin traitant ou son gynécologue. Cette consultation régulière permet à votre médecin de surveiller toute apparition de maladie maligne ou bénigne des seins mais aussi gynécologiques.

A partir de 40 ans, une mammographie est proposée aux femmes pour faire un 1er bilan de dépistage du cancer du sein. Celui-ci repose sur la réalisation d'une mammographie complétée éventuellement d'une échographie ou d'une IRM en fonction des antécédents de chaque patiente (antécédent de cancer du sein dans la famille, de mutation génétique, de facteurs de risques importants...).

Mammographie de dépistage organisée par le Programme Mammographie (Ministère de la Santé)

Au Luxembourg, depuis 1992, le Ministère de la Santé, en collaboration avec la CNS, organise le dépistage national du cancer du sein par mammographie. A partir de 50 ans, une invitation est envoyée, tous les 2 ans, à chaque femme âgée de 50 à 70 ans (période où le risque de cancer du sein est le plus élevé chez la femme) et affiliée à la CNS. La patiente peut choisir le centre de radiologie agréé qui lui convient pour faire sa mammographie.

Qui?

  • Les femmes âgées de 50 à 70 ans

Où?

  • Unité de Sénologie du CHL ou un centre de radiologie agréé

Quand?

  • Tous les 2 ans

Comment?

  • Par téléphone : +352 4411-7360
  • Via la page du service
  • Via e-mail : mammo.sec@chl.lu
  • En se présentant dans le service

La mammographie de dépistage

Une mammographie de dépistage, comportant 4 clichés est réalisée à chaque patiente. Cela permet d'avoir une vue globale du sein dans plusieurs plans de l'espace. L'examen mammographique rend possible la détection de micro calcifications qui ne se voient pas à l'échographie. Si on ne peut empêcher l'apparition d'une tumeur cancéreuse, il est possible par contre de la détecter à un stade précoce, c'est-à-dire pour des tumeurs de quelques millimètres. Plus le degré d'agressivité de la tumeur est faible, plus les chances de guérison augmentent.

Les résultats suite à une mammographie de dépistage (Ministère de la Santé)

Les images sont analysées par 2 radiologues (le radiologue du service de mammographie et le radiologue du Programme Mammographie) c'est ce que l'on appelle la « double lecture ».

Les résultats sont envoyés au gynécologue ou au médecin choisi par la patiente, ainsi qu'à la patiente dans la langue de son choix (allemand, français, portugais et anglais).

Un résultat normal1 signifie que la mammographie ne montre aucune anomalie et qu'aucun examen supplémentaire n'est recommandé. Toutefois, un examen clinique annuel reste conseillé, au cours d'une consultation habituelle.

Un résultat anormal signifie qu'une anomalie a été repérée par les radiologues. C'est le cas pour environ 5% des mammographies réalisées. Dans ce cas, des examens complémentaires sont nécessaires pour mettre au point cette anomalie. Il s'agit en général de clichés complémentaires, d'une échographie, d'une IRM, voire d'une biopsie.

1 sante.public.lu > prevention > cancer-sein-depistage

Questions/Réponses

A quelle fréquence dois-je faire une mammographie ?

  • Après 50 ans la mammographie est l'examen de référence dans le dépistage du cancer du sein. Les femmes entre 50 et 70 ans sont invitées à passer une mammographie tous les deux ans.
  • Avant 50 ans ou en cas d'antécédents personnels ou familiaux, c'est votre médecin qui déterminera la fréquence de vos mammographies.

Pourquoi je ne peux pas faire une échographie à la place de la mammographie?

  • La mammographie est l'examen de première intention qui permet de visualiser l'entièreté de la glande mammaire afin de rechercher des anomalies, telles que des opacités ou des microcalcifications qui ne se voient pas en échographie. L'échographie est recommandée en cas de tissu mammaire dense, très fréquent chez des femmes jeunes ou ménopausées sous traitement hormonal substitutif (THS). L'échographie peut préciser la nature, liquide ou solide, d'une lésion dépistée à la mammographie, outil précieux dans la distinction d'une lésion bénigne ou maligne.

Les rayons X sont-ils dangereux pour la santé?

  • Comme toute radiographie, la mammographie utilise des rayons X. Une exposition répétée peut entraîner, dans de rares cas, l'apparition d'un cancer. La quantité de RX délivrée lors d'une mammographie est très faible car les mammographes sont micro dosés et le risque de cancer est très faible dans la tranche d'âge du dépistage organisé.

Pourquoi faut-il comprimer les seins, ça fait mal?

  • La compression des seins lors de la mammographie est adaptée au ressenti de la patiente. Elle permet de diminuer l'épaisseur du sein et donc de diminuer la dose de rayons X. Elle permet également d'étaler la glande mammaire et donc de mieux visualiser les structures qui se superposent.

J'ai des prothèses, est-ce que je peux faire une mammographie?

  • Il n'existe aucun risque de détérioration ou d'éclatement des prothèses mammaires lors de la mammographie. Les prothèses mammaires sont en effet construites dans des matériaux qui résistent aux chocs.
  • 6 clichés sont réalisés, dont 2 clichés avec la technique d'Eklund. Cette manœuvre consiste à repousser la prothèse en arrière pour mieux visualiser la glande mammaire. Cette technique est indolore et sans crainte pour la prothèse.

Octobre ROSE au CHL

A l'occasion d'Octobre Rose, le CHL vous invite à sa journée dédiée au dépistage du cancer du sein, intitulée: DÉPISTAGE ET BIEN-ÊTRE AU PAYS DES 3 FRONTIÈRES

Le MERCREDI 24 OCTOBRE 2018, de 9H00 à 17H00, MATERNITÉ GRANDE DUCHESSE CHARLOTTE, LUXEMBOURG

Le ruban rose conducteur de cette journée sera l'art d'associer le bien-être, la prévention de la santé et le dépistage du cancer du sein avant tout.

Stands de prévention:

  • Ministère de la santé Luxembourg
  • Europa Donna Luxembourg
  • Dames de Cœur France
  • Take Care of You Belgique
  • Institut National du Cancer Luxembourg
  • Stand auto-palpation des seins
  • Fresque-bilan santé
  • Blog cancer du sein CHL

Ateliers pratiques:

  • Réflexologie plantaire
  • Amma-assis
  • Pilates: les inscriptions sont clôturées. Prévoir une tenue de sport adaptée et une bouteille d'eau. 6 personnes maximum par atelier
  • Hypnose: les inscriptions sont cloturées
  • Aromathérapie
  • Naturopathie
  • Maquillage
  • Présentation de foulards, bonnets...
  • Massage stimulothérapie aux HE (sur inscription via e-mail : Pignon.Catherine@chl.lu)

A 13h, nos tapis roses n'attendront que vous pour une méga-séance de « Yoga pour tous » en plein-air devant la Maternité du CHL. (Prévoir une tenue de sport adaptée et une bouteille d'eau).

Conférence thématique de 16h à 17h (Inscription souhaitée ici.)

  • Prévention de la santé - Peggy Henrotte, (Cadre de Santé, Oncologie, CHL)
  • Comment accompagner un proche atteint du cancer - Vanessa Grandjean, (Psychologue, CHL)
  • Dédramatiser la mammographie - Dr Daniel Janssens, (Sénologue, CHL)

Toutes ces activités sont gratuites et n'attendent que vous !